mardi 21 septembre 2010

Charles Aznavour

Charles Aznavour (Շառլ Ազնավուր en arménien), né Shahnourh Varinag Aznavourian (Շահնուր Վաղինակ Ազնավուրյան) le 22 mai 1924 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète et acteur franco-arménien. Il est résident de Genève.
Marié trois fois, il a eu six enfants : Seda (1946), Charles (1952), Patrick (1956, mort à l'âge de 25 ans), Katia (1969, qui accompagne son père sur scène comme choriste depuis 1996), Misha (1971) et Nicolas (1977).

Charles Aznavour naît à Paris, en France, rue Monsieur-le-Prince, le 22 mai 1924, dans une famille d’artistes qui lui fait rapidement découvrir le théâtre. Son père, Misha Aznavourian, arménien né en Géorgie, était le fils d’un cuisinier du tsar Nicolas II de Russie. Sa mère, Knar Baghdassarian, était issue d’une famille de commerçants arméniens de Turquie. C’est par hasard que le petit Charles voit le jour à Paris, alors que ses parents s’y trouvaient dans l’attente d’un visa pour les États-Unis. Micha, ancien baryton, ouvre un petit restaurant arménien à Paris, où il chante pour les exilés d'Europe centrale. Avec sa femme, comédienne, ils élèvent leurs deux enfants, Charles et sa sœur aînée Aïda, dans une atmosphère de musique et de théâtre, au milieu des nombreux artistes qui fréquentent le petit restaurant de la rue de la Huchette. C'est à l’âge de neuf ans que le jeune Aznavour (qui devint son nom de scène) débute sa carrière de chanteur et de comédien.
Sa carrière connaît un premier éveil en 1946 lorsqu’il est remarqué par la chanteuse Édith Piaf. Formant alors le duo Roche et Aznavour (avec Pierre Roche), ils accompagnent Piaf dans une tournée en France et aux États-Unis. La conquête de l'Amérique s'effectue toutefois au Québec en 1948, où le duo se produit pendant un an et demi. Ils se retrouveront au cabaret montréalais Au Faisan Doré pendant quarante semaines, où ils donneront onze concerts hebdomadaires. Ils font paraître, entre 1948 et 1950, six 78 tours, dont les titres J'ai bu (1948), Départ express (1948) et Le feutre taupe (1948).

Au début des années 1950, avec la notoriété, viennent les premières critiques. Après une soirée qui se termine en « bide », Aznavour écrit de toute sa lucidité : « Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix, impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consultés sont catégoriques : ils m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant quitte à m'en déchirer la glotte. D'une petite dixième, je peux obtenir une étendue de près de trois octaves. Je peux avoir les possibilités d'un chanteur classique, malgré le brouillard qui voile mon timbre [...] ».

L’année 1956 marque un premier grand élan dans la vie du chanteur. Lors d’un récital à Casablanca, la réaction du public est telle qu’Aznavour est aussitôt propulsé au rang de vedette. Pour sa première à l'Olympia, Aznavour écrit Sur ma vie (1956), qui devient son véritable premier succès populaire. De fil en aiguille, les contrats se succèdent, et, après un autre passage de trois mois à l'Olympia, sa carrière prend définitivement son envol à l’Alhambra, où il crée Je m’voyais déjà (1960).
Lors de cette mythique soirée du 12 décembre 1960, après sept chansons interprétées devant un public froid, l'artiste sort son ultime atout : Je m'voyais déjà (1960), qui raconte l'histoire d'un artiste raté (« À 18 ans, j'ai quitté ma province... »). À la fin de la prestation, des projecteurs sont braqués sur le public. Aucun applaudissement. En coulisses, Aznavour est prêt à abandonner le métier. Retournant saluer une dernière fois, il voit la salle de l'Alhambra crouler alors sous un tonnerre d'applaudissements. C'est un triomphe. Il a trente-six ans. (Wikipédia)

















Wear EA
Hair EA
Body and Face : LadyFrontbum



Réactions :

3 commentaires:

  1. Impressionnant ! Tes Sims sont bluffants ! Félicitations :)

    RépondreSupprimer
  2. Super, j'adore ton sim et Charles Aznavour en général.

    Il est très réussi !!

    Keep them coming

    RépondreSupprimer